jeudi 15 décembre 2011

Divergent de Veronica Roth


Nathan, octobre 2011
15,90€

435 pages

4ème de couverture:
Cinq destins. Un seul choix.
Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente, elle est en danger de mort !


Avis:

J’avais tellement entendu parler de ce livre, que j’ai eu envie de le lire, La couverture est magnifique, et le résumé donne envie de lire, c’est donc avec beaucoup d’envie que j’ai commencé ce livre. Et le moins que l’on puisse dire c’est que je n’ai pas été déçu. Ce livre est un gros coup de cœur. Une fois commencé je ne pouvais pas m’arrêté.

Je me suis laisser entrainer dans l’univers post-apocalyptique de l’auteur Veronica Roth. Dans ce monde, la société est divisé en cinq faction: les altruistes, les audacieux, les sincères, les érudits et les fraternels.

On rentre dans ce livre grâce à Tris, une jeune altruiste de 16 ans, qui va devoir choisir la faction a qui elle veut appartenir pour le reste de sa vie, seul petit problème son test d’aptitude n’est pas concluant, elle est divergente et en danger de mort si quelqu’un l’apprend. De plus la faction qu’elle a choisit n’est pas la plus sécurisé.
La majorité du livre, s’appuie sur Tris, sa nouvelle faction, ses nouveaux amis et l’entrainement qu’elle suit pour devenir membre à part- entière de la faction, car si elle échoue elle deviendra une sans-faction.

J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’action , l’histoire est tellement passionnante et captivante qu’on ne s’ennuie pas une seconde. Il y a beaucoup de rebondissement, dont certains, on ne s’y attendait pas du tout. Et ça s’intensifie dans les 100 dernières pages où l’action s‘intensifie. Impossible de lâcher le livre tant qu’on ne connait pas la fin. Et celle si nous donne vraiment envie de lire le tome 2, je dois dire que ça va être très dure d’attendre l’automne 2012.

Concernant les personnages, j’ai bien aimé Tris , la narratrice, ce n’est pas une de ses héroïne qui se laisse marcher sur les pieds, bien au contraire, elle fait des erreurs comme tout le monde et se bat pour survivre. On s’identifie totalement à elle. J’ai aussi beaucoup aimé Quatre le beau instructeur, calme et courageux qui sait se battre, et dont Tris va tomber amoureuse. Mais je ne vous dit pas plus.

Bref, Je suis littéralement tombé amoureuse de ce livre, qui a été un véritable coup de cœur et une grande surprise, l’écriture de Veronica Roth est simple et très fluide, On rentre tout de suite dans l’histoire qui est pleine de rebondissement et on ne peut pas lâcher ce livre tant qu’on a pas fini de le lire. On s’identifie parfaitement au personnage. Divergent restera un de mes romans préféré.


Les+:   La couverture, des rebondissements, de l'action, les personnages, du suspense. 
Les -:  Le tome 2 n'arrive qu'en 2012         

Note: 10/10 

Extrait:

«Je tends le bras. Mon sang tombe sur la moquette entre les deux coupes. Puis, avec un tressaillement irrépressible, je projette ma main en avant et mon sang grésille sur les charbons.
Je suis égoïste. Je suis courageuse

«Je ne suis plus Tris la dévouée , ni Tris la courageuse.
A partir de maintenant il va sans doute falloir que je devienne plus que cela

«Je ne peux pas le tuer. Je ne sais pas si je l'aime , et je ne sais pas si c'est la raison. Mais je sais comment il agirait dans la situation inverse. Je sais que rien ne justifie que je le tue.
Je l'ai déja fait : dans mon visage des peurs,l'arme à la mains, avec une voix qui me criait de tirer sur les gens que j'aimais. Cette fois-là j'ai décidé que je préférais mourir. Mais je ne vois pas comment ça pourrais m'aider aujourd'hui.En revanche je sais, sans l'ombre d'un doute quel est le bon choix.
Mon père dit-disait- qu'il y a du pouvoir dans le fais de se sacrifier.Je retourne le pistolet dans ma main et je le pose dans celle de Tobias. Il appuie le canon sur mon front. Mes larmes se sont arrêtées et l'air est froid sur ma joue. Je tend la main pour toucher sa poitrine et sentir battre son coeur. Au moins, son coeur lui appartient toujours
 
 

2 commentaires: